Dans la peau d’un Boss chez Nabao

« Ce projet consistait à passer une semaine aux côtés d’un chef d’entreprise. Projet pour lequel j’ai porté un grand intérêt car à l’avenir je souhaite moi aussi créer ma propre entreprise. Malheureusement, suite à quelques complications et la fermeture du magasin un jour, je n’ai pu effectuer que deux jours d’immersion.

Quelques jours avant le début de cette semaine, j’étais dans le flou total Cest-à-dire que, je n’avais aucune idée de comment allait se dérouler cette semaine. De plus, j’avais énormément d’a priori sur le mode de vie des chefs d’entreprise et je me demandais si je retrouverais certains clichés à leur égard.

Mon entreprise d’accueil était Nabao, avec à sa tête Madame Natacha TURINAY. Pour faire simple, il s’agit d’une entreprise de vente de produits de soin et de beauté, qui est dirigée avec un management participatif par Mme TURINAY. C’est-à-dire que, comme elle le dit elle-même, pour prendre une décision, même si elle sait déjà comment cela va se passer, elle prend l’avis et les propositions de ses collaborateurs. C’est quelque chose, qui premièrement, m’a surpris car j’avais le stéréotype du chef d’entreprise autoritaire et deuxièmement, que j’ai beaucoup apprécié correspondant à ma façon de travailler.

Durant ces quelques jours, j’ai posé énormément de questions, quelques unes préparées à l’avance et la majorité des autres sur le moment pendant que j’effectuais une tâche ou que nous échangions sur divers sujets.

J’ai également pu faire la connaissance d’une des collaboratrices de Mme TURINAY, nommée Béatrice, qui a un poste d’accompagnatrice bien-être, assistante administrative et commerciale. C’est elle qui m’a fait découvrir, dans un  premier temps, Nabao.

Durant ces quelques jours d’immersion, j’ai eu l’occasion de participer à deux rendez-vous aux côtés de Natacha TURINAY, avec deux agents d’entreprises, sur le sujet de la signalétique du nouveau point de vente à Fort-de-France. Rendez-vous à la suite desquels j’ai même fait des propositions de signalétique dont une qui a été validée par Mme TURINAY. J’ai également eu l’occasion de travailler sur la newsletter de l’entreprise en donnant mon avis sur le contenu de cette dernière. Mme TURINAY m’a également permis de choisir le titre de celle-ci. J’ai apporté plusieurs propositions dont deux ont été validées.

j’ai pu aussi avoir un aperçu du niveau d’organisation et des outils que requiert une entreprise. C’est-à-dire que pour le bon fonctionnement de Nabao, Natacha TURINAY a mis en place plusieurs logiciels et applications l’aidant à organiser, appliquer et contrôler ses journées et son travail, ainsi que celui de ses collaborateurs. Un exemple simple, une application d’agenda partagée pour elle et son équipe leur permettant de savoir à tout moment qui fait quoi et quand.

j’ai vu globalement comment Mme TURINAY faisait face aux circonstances actuelles. Son secret était, et l’est toujours, d’anticiper les choses au maximum et d’éviter d’être au jour le jour. Cela pouvait se manifester par le fait de passer une commande plus tôt que d’habitude, faire une tâche prévue pour le lendemain, ou encore prévoir que vers la fin de la journée de mon premier jour je n’aurais plus d’eau et avoir apporté une deuxième bouteille juste pour moi.

Pour conclure, à la fin de cette immersion je suis sorti enrichi de connaissances et de méthodes d’application. J’ai appris qu’un chef d’entreprise c’est quelqu’un de discipliné, d’organisé, de prévoyant et de passionné. Peu importe nos antécédents, être entrepreneur c’est quelque chose qui s’apprend, et ce, tout au long du parcours. » Sébastien P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *